dimanche 27 avril 2014

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee

Présentation :
Scout, une fillette de 8 ans, raconte sa jeunesse et la ségrégation raciale dans l’Alabama des années 1930 où elle vit avec son frère aîné, Jem et son père, Atticus. Avocat, ce dernier est un jour commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche.

Note : 9/10




J'ai aimé :
- Les personnages : Scout, la narratrice, dont le point de vue naïf permet au lecteur de se faire sa propre idée ; Atticus Finch , homme, père et avocat remarquable qui croit en l'être humain malgré sa noirceur et veut donner une bonne image de lui à ses enfants ; Jem , le grand frère courageux, qui n'hésite pas à prendre la défense de ceux qu'il aime....
-Le mystère autour de Boo Radley...
- L'évocation d'une petite ville Alabama dans les années 30, pétrie de préjugés dont certains persistent aujourd'hui.
-Le message de tolérance, bien sûr !


Je n'ai pas apprécié :
-Rien à déclarer ici !
Anecdotes :
Harper Lee reçut le Prix Pulitzer pour ce roman (le seul qu'elle écrivit) en 1961.
Il existe une adaptation cinématographique, « Du silence et des ombres » avec Grégory Peck qui est vraiment fidèle au livre.
Ce roman est un classique aux États-Unis et on ne peut s'empêcher de penser que le « geai moqueur » d'Hunger Games s'inspire de « l'Oiseau moqueur » de ce roman.

Citation : "La seule chose qui ne doit pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l'individu."

Thèmes :
Racisme- Enfance -Parents -Intolérance- Différence- États-Unis

4 commentaires:

  1. ça a l'air bien
    je viens de m'inscrire a ta news

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le prêterai, c'est vraiment un bon livre.

      Supprimer
  2. C' est à peu près à la même époque que toi que je découvrais (enfin) ce roman.

    RépondreSupprimer